» Programme

Programme du 29 novembre au 05 décembre 2017



mer. 29

Jalouse

20H30

jeu. 30
ven. 01
sam. 02

Carré 35

18H00

Jalouse

20H30

La Mélodie

20H30

dim. 03

Jalouse

16H00

Les Conquérantes VOST

18H00

Le Charme discret de la bourgeoisie

20H30

lun. 04

La Mélodie

14H30

Jalouse

20H30

mar. 05

Les Conquérantes VOST

20H30

 
 Semaine précédente Semaine suivante 
 
 

Jalouse

Réalisé par David Foenkinos, Stéphane Foenkinos

Avec Karin Viard, Anne Dorval, Thibault de Montalembert

Genre: Comédie

Synopsis:

Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d’une femme.

 
 

La Mélodie

Réalisé par Rachid Hami

Avec Kad Merad, Samir Guesmi, Renély Alfred

Genre: Drame

Synopsis:

A bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6ème de Farid. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles. Arnold est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d'Arnold et de l'énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique. Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ?

 
 

Le Charme discret de la bourgeoisie

Réalisé par Luis Buñuel

Avec Fernando Rey, Paul Frankeur, Delphine Seyrig

Genre: Comédie dramatique, Fantastique

Synopsis:

Les Thévenot viennent dîner chez les Sénéchal. Surprise : le repas était prévu pour le lendemain. Thévenot invite tout le monde dans une auberge transformée en salle mortuaire. Nouvelle réception, le samedi, mais cette fois les Sénéchal sont occupés... Le dîner sera ainsi sans cesse repoussé pour des raisons tout aussi absurdes les unes que les autres.

 
 


« Retour